Gynelase

LE LASER EXPLIQUE AUX PATIENT(E)S

Un peu d’histoire…

Le principe fondamental du LASER est celui de l’émission stimulée de photons découverte par A. Einstein dès 1917, soit depuis plus d’un siècle maintenant.

Le premier LASER expérimental a été développé en 1960 aux Etats-Unis par Ted Maiman. Il s’agit d’un LASER fonctionnant avec un cristal de rubis qui a ouvert la voie pour le développement des LASERS que nous connaissons aujourd’hui. Nous avons donc fêté en 2015 les 55 ans de l’histoire du LASER!

Depuis l’origine, le développement de cette technologie a trouvé des applications dans les domaines de l’industrie, des télécommunications et du domaine militaire. Nous connaissons tous dans notre quotidien les lecteurs de codes barres (1974), les laserdiscs (1978) ou les disques compacts (1982) par exemple. Plus proche de nous, les DVD et les imprimantes utilisent aussi cette technologie.

En médecine, le développement a été rapide et les champs d’application sont larges notamment pour les spécialités suivantes : l’angiologie (l’étude des vaisseaux), la pneumologie (les poumons), l’ophtalmologie (les yeux), la gynécologie, l’urologie, la neurochirurgie, la pédiatrie et, bien sûr, la dermatologie.

 

Qu’est-ce que le LASER ?

Le LASER pour Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, ou, en français, Amplification de Lumière par Emission Stimulée de Rayonnement, est une technologie qui permet d’obtenir une lumière très particulière car elle est constituée :

  • d’une longueur d’onde unique (on parle de lumière monochromatique),
  • dans une seule direction (on parle d’un faisceau lumineux focalisé).

Ces particularités de la lumière LASER permettent de concentrer une grande quantité d’énergie dans un faisceau lumineux très fin. La relation entre lumière et énergie est liée à la nature elle-même de la lumière. En effet, pour aller plus loin dans le détail, la lumière est composée de 2 éléments qui sont liés entre eux : la longueur d’onde (voir le graphique ci-joint) et les photons. L’énergie véhiculée par la lumière est donc en relation directe avec l’énergie des photons.

Comment fonctionne le LASER ?

Lorsque la lumière du LASER est absorbée par la peau, l’énergie transportée par les photons va induire différents effets en fonction du type de LASER utilisé.

Les lasers que l’on utilise actuellement sont dits sélectifs, c’est-à-dire qu’ils agissent sur un seul élément (cible) qui peut être :

  • l’eau contenu dans les cellules,
  • la mélanine (poils, pigmentation),
  • ou encore l’hémoglobine contenue dans le sang (principe de la photo-thermolyse sélective).

Gynelase, laser au Co2 fractionné, cible l’eau contenue dans les cellules à raison de la muqueuse et de la peau contenant respectivement 90 et 75 % d’eau.

Le graphique suivant vous montre les principales longueurs d’onde des LASERS existant dans le domaine médical et leur action sur ces 3 cibles.

Comment utiliser un LASER en toute sécurité ?

Les mesures de protection permettent d’éviter tout risque pour le patient(e) comme pour l’opérateur.

A titre de protection individuelle, dans certains cas, un masque de protection contre les fumées et une aspiration seront utilisés.

L’utilisation du Laser Gynelase est réservée au corps médical et bénéficie d’un entretien régulier.

Quelques notions simples pour vous permettre de discuter de votre intervention LASER avec votre médecin :

  • Le diamètre du spot : c’est la taille en mm (millimètres) de la tache lumineuse qui sera appliquée sur votre peau,
  • La fluence du laser : c’est la quantité d’énergie appliquée par unité de surface. Elle s’exprime en Joules par cm2,
  • Le temps de pulse : c’est la durée de chaque impulsion lumineuse lors de votre traitement.

N’hésitez pas à demander tous les renseignements sur votre traitement.

Avant tout traitement, une consultation et un document d’information vous sera remis ainsi qu’un devis.

LE GYNELASE le laser de l’intimité féminine

NOUVEAU LASER GYNÉCOLOGIQUE

Retrouvez votre bien-être intime !

Profitez pleinement de votre vie sans renoncer au plaisir !

La Maison de la Santé et du Bien-être de la Doctoresse Estelle Koral est équipée d’un laser gynécologique conçu spécialement pour la zone intime féminine.

Gynelase est la nouvelle solution MEDICALE laser pour un traitement sûr, efficace et confortable sans complication ni risque qui améliore la qualité de vie intime des femmes chez qui les grossesses, les accouchements, la suite des traitements du cancer du sein et la ménopause ont laissé des séquelles

Ce laser propose le traitement de nombreux désordres et désagréments pouvant affecter la vie intime des femmes avec des répercussions importantes pour leur quotidien et leur sexualité en particulier :

  • Les rapports sexuels douloureux
  • Les fissures
  • L’incontinence urinaire légère à modérée ou incontinence urinaire
  • La sécheresse vaginale
  • L’atrophie de la muqueuse vaginale
  • Le syndrome de relâchement vaginal
  • La réjuvénation vaginale
  • Le Lichen scléroatrophique
  • Les infections récidivantes

Traitement doux, non ablatif et peu invasif il constitue une alternative médicale efficace avec des résultats comparables à la chirurgie, qui améliore la qualité de vie intime des femmes.

Traitement plus sûr, plus rapide et plus confortables.

            Sans incisions, ni sutures

            Sans incapacité postérieure

            Récupération rapide

            Pas d’éviction sociale

            Retour aux activités quotidiennes

Toute éventuelle complication due aux méthodes CHIRURGICALES de resserrement du vagin est évitée!

Bénéfices du traitement :

  • Traitement rapide et sûr
  • Pas d’éviction sociale 
  • Resserre le canal vaginal
  • Aide à améliorer la qualité de vie des femmes
  • Peut être proposé en toute sécurité aux patientes qui ne peuvent pas prendre de traitement hormonal

Visionnez cette vidéo !

Vous y découvrirez des explications ainsi que les témoignages de patients ayant eu recours au Gynélase chez Distrilaser

SECHERESSE – ATROPHIE VAGINALE

Syndrome génito-urinaire de la ménopause

Sécheresse => brûlure, démangeaisons ; 8 s/10 traitement parapharmacie par oestrogénique

Régénération vaginale et non pas rajeunissement

La lumière du laser est absorbée par la muqueuse (90% d’eau) qui absorbe la chaleur et engendre la régénération par néo-collagénase.

3 phases sur le vagin :

  1. Phase inflammatoire de gène : 48 à 72h œdème local par libération de médiateur inflammatoire
  2. Phase de néo collagénase /e/ 28 à 30 jours par une cascade protéine thermique et la synthèse de collagène de type Z (ac hyaluronique – protéoglycane – collagène)
  3. Phase d’hydratation

Intérêt du laser Gynelase

  • Sécurité maximale des traitements
  • Sans anesthésie
  • Procédure peu invasive, rapide, sécurisée, confortable et précise
  • Absence de saignement ou de cicatrice
  • Absence d’effet secondaire significatifs
  • Utilisable en ambulatoire, aucune incapacité de travail dans les suites opératoires
  • Améliore la satisfaction sexuellede la patiente

Contre-indication à la technique : grossesse – hémorragie – prolapsus génital important – infections génitales ou urinaires en cours

Après le traitement:

– Abstinence sexuelle, bains, utilisation de tampons hygiéniques pendant 7 à 10 jours  

– Oestrogénothérapie local + anti-H2 pd 72 h post traitement pour diminuer la rétention urinaire

– Réévaluation à 5 – 6 semaines puis œstrogènes locaux pour consolider l’effet

– Idéalement 2ème séance à 6 semaines puis 1/an en entretien